CDAG et prévention du SIDA à Kourou en Guyane

Centre de dépistage anonyme et gratuitChef du CDAG : Dr Golitin

Le centre de dépistage anonyme et gratuit (CDAG) est une entité qui a été mise en place à l’hôpital de Kourou en septembre 2002 afin de faire face à l’augmentation progressive du nombre de nouvelles personnes porteuses du virus du SIDA.

La Guyane est déclarée comme étant «zone d’épidémie généralisée» depuis maintenant plus de 3 ans. De ce fait, il est préconisé de réaliser un dépistage du VIH pour toute personne vivant en Guyane, une fois par an.

Les personnes qui consultent au CDAG ont plusieurs profils :

  • Absence récente de prise de risque mais souhait de participer au "bilan général" populationnel tout en se rassurant
  • Prise de risque récent, de novo ou itératif
  • Changement de vie personnelle (mariage, divorce, séparation ou formation de couple)

Depuis plusieurs années les consultations au CDAG ont vu les requêtes de patients élargies à d’autres types de demandes telles les jeunes filles ayant une demande de tests de grossesse mais aussi d’écoute voire de demandes de prises en charges; les personnes arrivées récemment sur le territoire, les personnes déjà diagnostiquées comme étant séropositives mais refusant absolument le diagnostic, ou les soins. Les personnes malades en rupture de prise en charge, thérapeutique et souvent sociale.

L'accueil au Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit

Dépistage VIH en Guyane

Les horaires du CDAG sont les suivants :

  • Mardi de 14h à 18h
  • Mercredi de 10h à 14h
  • Jeudi de 8h à 12h

Les personnes sont reçues par une infirmière qui réalise un entretien au cours duquel elle ouvre un dossier respectant l’anonymat. L’entretien médical est réalisé pour toute situation le nécessitant, tout particulièrement l’annonce de séropositivité. Il s’agit de consultations qui respectent l’anonymat des consultants. Les prélèvements sont réalisés sur place, puis adressés au laboratoire. De plus en plus souvent sont réalisés des tests rapides d’orientation diagnostique ou TROD, en respectant les conditions légales d’utilisation de ces tests.

 

Au CDAG sont également traités tous les AES ou accidents d’exposition au sang, professionnels. Ceci en coordination avec la médecine du Travail et selon un protocole d’accord entre le CMCK et la médecine du travail. Les  personnes ayant été confrontées à un AES sont immédiatement prises en charge au service d’urgences puis dans un second temps au CDAG pour une consultation médicale au cours de laquelle les résultats sont relus et expliques au patient, le processus de suivi à moyen terme également ainsi que la prise en charge thérapeutique si une trithérapie a du être mise en œuvre. La déclaration au service des ressources humaines doit être faite rapidement et le service de médecine du travail informé par les ressources humaines convoque le patient au décours de sa prise en charge.

Les Partenaires du CDAG

Le Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit est en contact avec l’ensemble des structures mises en place pour la lutte contre l’expansion du VIH et le traitement des malades. Le médecin du CDAG est membre titulaire du  comite de coordination régionale contre le VIH ou COREVIH. Depuis 2012 le médecin fait partie des commissions "dépistage" et "prise en charge" du COREVIH. Les autres structures en relation avec le CDAG sont le CPS (Centre Prévention Santé) et les Associations ayant l’agrément pour la prévention du VIH dans la population générale telles les association ADER, AKATIJ, Chrétiens et Sida, Les Ateliers Santé de la Municipalité, la Politique de la Ville, etc.

Le CDAG a aussi pour mission de participer activement à deux journées annuelles importantes : la Journée mondiale de lutte contre le VIH qui a lieu le 1er décembre et la Journée internationale du dépistage qui a lieu au mois de juin.

Le CDAG est aussi en relation permanente avec toutes les structures de soins et en contact étroit avec la consultation de prise en charge curative des patients.

À quel moment faut-il faire le test de dépistage du VIH ?

Nous vous recommendons grandement d'échanger avec un médecin dès que vous avez un doute sur un risque éventuel d'infection à une IST (Infection Sexuellement Transmissible) ou au VIH. La contamination peut mettre jusqu'à 6 semaines pour être détéctée dans le sang, il est donc tout à fait possible qu'un test de dépistage réalisé trop tôt donne un résultat négatif. C'est pour cette raison qu'il est conseillé de se présenter au Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit dès qu'un doute subsiste. Le médecin sera à même de décider à quelle date il sera conseillé de procéder à une prise de sang.

Ce n'est cependant pas toujours le cas et il arrive parfois que la trace de VIH soit décelée avant cette période de 6 semaines.

Par ailleurs, il n'est pas nécessaire d'être à jeun pour réaliser un dépistage du VIH. Celui-ci peut être réalisé à tout instant.

Dépistage du Sida (VIH) à Kourou

Le dépistage est la solution la plus fiable et la plus efficace pour déterminer si un patient est infecté ou non d'une IST (Infection Sexuellement Transmissible) ou du VIH (Sida). Le CMCK et plus particulièrement le CDAG accompagne les patients avant et après le dépistage.
Lire l'article